La traduction en question

Spread the love

C’est une question qui ne trotte pas souvent dans la tête : comment se déroule la traduction d’un livre ? Roman ou essai, BD ou recueil de poèmes, la traduction est un maillon indispensable de la chaîne de production du livre.

Traduire aujourd’hui

« Traduire c’est trahir. » Cette citation n’a presque pas pris une ride. La question de la traduction littéraire est toujours au centre du jeu et les réflexions se font nombreuses. Comment aborder un texte de langue étrangère et le faire venir dans sa langue sans le dénaturer, sans ôter toute sa matière, sa richesse etc. ? Comment réussir ce travail sans prendre en faux l’auteur et tout le travail qui se cache derrière ces quelques dizaines et centaines de pages ?

Différentes réflexions existent, notamment en matière de traduction de l’actualité. Récemment, Lettres it be vous parlait du livre de Bérengère Viennot, La langue de Trump. Dans ce livre (la critique vidéo est disponible ici : https://www.youtube.com/watch?v=6S4JEbHSm2g), l’auteure s’échinait à expliquer que traduire les propos de Donald Trump étaient une tâche ardue, ce que l’on parvient aisément à croire. Cependant, et pour justifier ses idées, Bérengère Viennot n’hésite pas, dans son livre, à expliquer que traduire Trump revient à faire transparaître dans la traduction les interprétations propres du traducteur vis-à-vis du personnage, nécessairement très mal perçu. La traduction serait affaire d’appréciation personnelle du traducteur…

Une vaste question, de grandes réflexions très intéressants à mener, bien que la traduction, elle, ne nous attende pas pour évoluer et prendre des formes différentes, toujours plus modernes et contemporaines. À titre d’exemple, pour auto-éditer son livre en s’ouvrant les portes de l’international, des solutions de traduction automatisée sont aujourd’hui disponibles en ligne. Traducteur franco-anglais, traducteur franco turc etc. Dans presque toutes les langues, il est désormais possible pour un auteur en devenir qui souhaiterait auto-éditer son ouvrage de le traduire et le faire découvrir dans bien d’autres pays. Quand on vous dit que la traduction est indispensable à la littérature !

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *